Harmonie et bien être au travail :

la destruction du projet social français par le courant du management étasunien et de la cybernétique

Conférence du 24/11/2017 à l’Atelier du Mieux-être à Seyssinet (38)

 

par | Travail / Chômage

Au début du siècle dernier, naissaient les sciences du travail aux USA sur les principes eugénistes du taylorisme. Pour contrecarrer les conséquences funestes de ces nouvelles organisations de travail (accidents, maladies,…), la France a bâti et mis en place une conception tout à fait unique de la conception même du travail. Son objectif : l’harmonie au travail et la performance sociale durable.

Nous explorerons également l’emprise croissante des principes du management étasunien dès les années 70 et le déploiement inévitable en France des « risques » dits psychosociaux tout comme du déséquilibre des éco-systèmes planétaires qui en découlent. Les lois sur les risques psychosociaux (RPS) et le harcèlement constituent, en effet, le couloir humanitaire issu du choix politique européen de l’économie de la connaissance (Protocole de Lisbonne en 2000).

Retrouvez les sources des informations données dans cette conférence sous cette vidéo.

Dans cette même rubrique travail/chômage, retrouvez mes conférences sur :

– les différents outils du management utilisés dans les services publics et dans le secteur privé (professions libérales, agriculteurs, PME, artisans,…)

– la destruction de notre code du travail

– le remplacement programmé des humains par les robots et l’IA.

 

Pour aller plus loin :

Print Friendly, PDF & Email